Écrire c'est donner du sens à ses pensées, semer, partager, faire rêver...


La créativité la capacité à oserLa facilite d'expression

Écrire en atelier

C'est l'endroit où on peut écrire pour s’exprimer, écrire pour améliorer ses techniques d’expression, explorer des domaines inattendus, construire son écriture en rapport à la littérature, avec d’autres…

L’écriture peut porter sur la fiction et l’imaginaire, l’autobiographie, de la mémoire, utiliser des contraintes formelles, pratiquer des jeux d’écriture, s’inspirer de certaines formes stylistiques des écrivains et s’engager dans la réécriture et le perfectionnement des textes.

  • Ateliers généralistes d'écriture littéraire
  • Ateliers thématiques (policier, poésie, nouvelles)
  • Ateliers à visée thérapeutique
  • Ateliers spécialisés en travail individuel
  • Ateliers généralistes d'initiation ou de dépassement de l'inhibition à l'écriture

Atelier d'écriture : Fonctionnement

Il se forme de petits groupes (8 à 15 personnes) encadrés par un intervenant qui propose une forme d'écriture : la lecture d'un texte d'auteur ou d'un thème proposé par l'intervenant, illustré à l'aide de phrases ou de mots en rapport plus ou moins direct avec le thème. Les participants écrivent et puis ils peuvent travailler mutuellement leurs productions, ou simplement lire et commenter les textes proposés.

Le maître mot de ces ateliers est l'échange, qui se matérialise en une critique constructive des textes proposés, que ce soit par l'intervenant ou les autres participants. L'objectif à la fin c'est que chacun puisse contribuer librement sans craindre un jugement négatif de la part des autres.

Sémasiographies


C'est un système de signes graphiques porteurs de sens (les sémasiogrammes) dont le fonctionnement ne s'appuie pas sur une représentation directe de la parole.

Écritures logographiques


C'est un caractère ou glyphe écrit qui représente un morphème. C'est un pictogramme lorsqu'il représente directement un objet et un idéogramme lorsqu'il symbolise une idée.

Écritures syllabiques


Chaque symbole est une syllabe. Le linéaire B pour écrire les kana japonais sont des syllabaires. 80 à 120 signes syllabiques sont nécessaires pour écrire une langue.

Écritures alphabétiques


Chaque symbole représente un phonème. La combinaison de plusieurs donne une syllabe ou un mot. Une trentaine de signes alphabétiques peuvent suffire à écrire une langue.

Écriture : Quand et comment commencer ?

La seule façon de commencer à écrire est de commencer maintenant. Tout commence par un seul mot même les livres de 200 pages ou plus. Certes il ne vous mènera peut-être pas à l’édition, mais ce premier mot peut vous conduire à une idée, qui devient un paragraphe, qui devient un chapitre… Pour commencer à écrire, faire des exercices d'écriture sera une bonne méthode de jeter l’encre et de prendre confiance en soi. Trouvez une histoire, étudiez les personnages, constituez des scènes, créez des décors. Fouillez votre idée et travaillez votre histoire jusqu’à ce qu’elle prenne un sens quitte à ce que le roman qui émerge s’éloigne de votre idée de départ. Tant que c’est une belle histoire, qui s’en souciera ?

Écrire c'est donner du sens à ses pensées